Incontinence du chien, comment bien réagir

Incontinence du chienL’incontinence urinaire, une maladie dont souffrent bon nombre de chiens, se manifeste par la perte involontaire des urines. Cette maladie ne touche pas seulement les vieux chiens, mais elle peut aussi atteindre les jeunes canins.

Quelles sont ses causes ?

L’incontinence urinaire est courante chez la femelle stérilisée. Elle se révèle en général quelques années après l’opération de stérilisation. Toutefois, chez le mâle castré, l’incontinence urinaire est rare. Lorsqu’un chien vieillit, il peut être incontinent. Il importe donc de le faire souvent consulter par un vétérinaire pour contrôler la santé de son système urinaire. Une autre cause de l’incontinence canine, mais qui reste peu connue est la caudectomie qui touche surtout les chiens de race, comme le boxer, le dogue allemand, le berger allemand…

Comment la diagnostiquer ?

Au cas où l’incontinence urinaire serait suspectée, il faut faire consulter le chien par un vétérinaire qualifié pour faire des tests. Ainsi, le propriétaire sera fixé si son chien est réellement atteint de l’incontinence urinaire ou s’il s’agit de pertes inconscientes d’urine engendrées par un fort moment de stress ou une grande émotion, des maladies rénales…

Quels sont ses traitements ?

L’incontinence du chien se traite dans un grand nombre de cas. Il faut en premier lieu veiller à l’hygiène en nettoyant la zone salie afin que l’urine ne brûle pas la peau du chien. Lorsque la maladie est confirmée, le vétérinaire prescrira des hormones de substitution pour la soigner. Par ce traitement à vie, les œstrogènes mettent fin aux symptômes chez la plupart des chiennes. D’autres médicaments agissant sur le système nerveux permettent aux sphincters de fonctionner convenablement. Bien que ce traitement convienne aux chiennes âgées, il génère cependant des effets secondaires, comme la maladie cardiovasculaire. En matière d’interventions, les piqûres de collagène, la pose d’implants ou l’opération qui s’accomplit en déplaçant la vessie vers l’avant sont toutes efficaces. Pour soigner l’incontinence urinaire canine, les substances naturelles permettent de stimuler les sphincters du chien. Avec le traitement homéopathique, même si les résultats ne se constatent qu’après quelques semaines, ils sont souvent positifs.