Utiliser des renforçateurs dans l’apprentissage de son chien

apprentissage de son chienLe renforcement et les renforçateurs en éducation canine ont pour but d’augmenter, de maintenir, de faire disparaitre un comportement donné. Au fur et à mesure que le renforcement avant, les comportements voulus continueront d’apparaitre. En effet, il existe deux types de renforcement dont le renforcement positif et le renforcement négatif. Le premier consiste à apporter des récompenses à chaque fois que le chien accompli un acte. Le second consiste à utiliser une force ou une contrainte désagréable pour obliger le chien à accomplir l’acte.

Les différents types de renforcement positif

Il existe trois types de renforcement positif, dont le renforcement primaire, le renforcement secondaire et le renforcement intrinsèque. Dans l’éducation canine, le renforçateur primaire est une chose permettant de satisfaire le besoin biologique et/ou physique de l’animal. Ces renforçateurs sont naturels, qui influent le comportement sans aucun apprentissage antérieur. Les renforçateurs primaires, dont le plus utilisé c’est les friandises sont très puissants et permet d’apprendre ou de modifier le comportement de l’animal.

Connaitre les principes des renforçateurs secondaires et intrinsèques

Les réactions des chiens varient en fonction des récompenses et des renforçateurs qu’on lui propose. Sont considérés comme renforçateurs secondaires les caresses, les flatteries ainsi que les autres récompenses comme les jouets et les ballons. Afin d’obtenir un bon résultat, on devra associer les renforçateurs secondaires avec les renforçateurs primaires, car ils sont acquis par apprentissage, c’est-à-dire le conditionnement répondant de l’animal. Le dernier type de renforçateur positif est attaché au comportement du chien. De ce fait, il est plus difficile à quantifier et à mettre en œuvre. On devra donc associer les renforçateurs intrinsèques par d’autres renforçateurs. Lors du dressage du chien, la majorité de maitres utilise le renforçateur primaire. La raison est très simple, il est quantifiable, facile à utiliser et c’est rapide. Ce qu’il faut éviter c’est d’utiliser les trois renforçateurs dans un même travail d’apprentissage.